Particuliers

L'ouverture de mur porteur : un projet à bien mûrir

Vous souhaitez ouvrir le séjour sur la cuisine ?
Vous souhaitez élargir une ouverture dans un mur pour installer une baie vitrée ?
Vous avez donc pour projet de réaliser une ouverture dans un mur porteur, appelée également ouverture de baie.
Il s’agit d’une opération très technique qui doit faire l’objet d’une étude réalisée par un bureau d’études certifié.

 

Pourquoi l’ouverture d’un mur porteur est un projet à étudier soigneusement ?

 

Un mur porteur, qu’il soit en façade ou à l’intérieur du bâtiment, reprend toute la structure du bâtiment.
L’intervention fait donc partie des travaux de bâtiment dits lourds.
Les murs porteurs ne doivent pas être ouverts ou démolis sans précaution. Ce ne sont pas de simples cloisons.
Si les travaux de démolition ne sont pas réalisés dans les règles de l’art, ils peuvent causer de graves problèmes qui peuvent aller jusqu’à l’effondrement du bâtiment !

L'étude de votre projet d'ouverture de mur porteur

 

Le bureau d’études CIS définira la méthode à utiliser pour ouvrir et déposer le mur porteur, sans préjudice pour la structure du bâtiment, puis pour renforcer la capacité de portance du mur ouvert (pose d’éléments de charpente métallique le plus souvent).
Une fois l’étude de faisabilité achevée, CIS pourra vous mettre en contact avec des entreprises habilitées à réaliser ce type de travaux.
CIS pourra également contrôler les travaux, si vous le souhaitez.

La règlementation

 

En maison individuelle, aucune autorisation de travaux n’est nécessaire, sauf s’il y a un impact sur la façade de votre maison. Dans ce dernier cas, vous devrez vous mettre en contact avec les services de l’urbanisme de votre ville.

Les contraintes en copropriété sont plus importantes.

En copropriété, vous devez faire une demande d’autorisation à l’Assemblée Générale des copropriétaires.

Pour gagner du temps, vous pouvez demander la tenue d’une Assemblée Générale Extraordinaire (AGE).

A cette réunion, il faut présenter votre projet accompagné de l’expertise technique réalisée par le bureau d’études, du plan et du devis d’une entreprise de travaux qualifiée. Un vote des copropriétaires a lieu et vous autorise à faire l’ouverture de mur porteur ou non. Vous pouvez contester le vote s’il s’avère négatif et présenter ultérieurement de nouveaux éléments afin d’avoir l’adhésion des copropriétaires.

Si vous souhaitez faire une ouverture en façade, il faudra en outre demander et obtenir une autorisation de la mairie.

Le rôle du bureau d’études est donc central afin de présenter un dossier de qualité, plans, notice descriptive et note de calculs à l’appui, susceptible de convaincre les décideurs et réaliser l’ouverture de mur porteur que vous souhaitez.

Le déroulement des travaux

 

Vous devez faire appel à une entreprise ayant l’expérience de ce type de travaux.
L’entreprise doit également prévoir les étaiements et protections nécessaires pendant la phase travaux, qui ne sont pas négligeables.
Cela est valable à l’intérieur et à l’extérieur de votre logement.
En effet si vous êtes en copropriété, il est conseillé de bien protéger les parties communes (escaliers, couloirs…) pour l’évacuation des gravats.
Nous vous invitons à être vigilant vis à vis des entreprises qui pratiquent des coûts très en-dessous des prix du marché. En effet, cela pourrait signifier qu’une partie de la prestation n’est pas inclue dans leur offre (protection des parties communes, nettoyage…) et ces coûts pourraient vous être réimputés par le syndic s’il y a des dégradations à réparer ou des nettoyages à effectuer.
L’ouverture de mur porteur n’est pas qu’une tâche technique, elle nécessite aussi une grande rigueur dans la préparation et l’organisation du chantier.

Combien coûte une ouverture de mur porteur ?

 

Le coût d’une ouverture de mur porteur varie en fonction de plusieurs facteurs, notamment la taille du mur, la complexité de la structure existante, les matériaux utilisés, la main-d’œuvre requise, et d’autres facteurs spécifiques à votre projet :

  • Taille du mur : Plus le mur est grand, plus il y aura des frais d’évacuation et de mise en décharge des gravats.
  • Type de mur : La composition du mur (béton, brique, bois, etc.) peut avoir un impact, car certains matériaux sont plus difficiles à travailler que d’autres.
  • Ingénierie structurelle : Les honoraires du bureau d’études structures varient en fonction de la complexité de l’ouverture du mur porteur à réaliser.
  • Si un permis de construire était nécessaire, vous devrez prévoir des honoraires d’architecte.
  • Le coût de la main-d’œuvre varie en fonction de la région et de la disponibilité de travailleurs qualifiés.
  • Finitions : vous devrez tenir compte du coût des finitions et de la décoration souhaitée

Pour avoir une idée plus précise du coût d’une ouverture de mur porteur, il vous faudra consulter un bureau d’études qualifié : il pourra vous fournir un prix basé sur les caractéristiques de votre projet.
Pour toutes ces démarches, CIS saura vous accompagner avec rigueur et bienveillance.

Le prix d’une ouverture dans un mur porteur se situe en général entre 3 000 € HT et 10 000 € HT, voire plus selon le projet et les caractéristiques du mur.

L'assurance CIS

 

Le bureau d’études techniques CIS est couvert par une assurance professionnelle de responsabilité civile décennale.
Dès lors, les travaux que vous effectuerez selon les plans réalisés par CIS vous permettront d’être couverts pendant 10 ans.
A noter que l’entreprise qui réalisera les travaux devra également être couverte par une assurance.
Nous rappelons que CIS peut vous conseiller des entreprises éprouvées capables de réaliser ce type de travaux.